Le territéire actuel de Carbini occupe 16.5 km du haut bassin du Fiumicicoli, composé d'un ensemble de collines assez verdoyantes dominées, au Sud, par la PUNTA DI A VACEA MORTA (1315 mètres) et son contrefort d' ACCINTU (1271 mètres) En arrivant par là route de SOTTA, vous rencontrerez les hameaux récents de FOCI d'OLMU, de NOCI, puis d' ORONU.

Au cours de son histoire, le village a beaucoup souffert : il fut entièrement rasé lors des incursions barbaresques et fut au cœur de la sanglante croisade contre les Ghjuvannali, un mouvement religieux réprimé au 14ème siècle. Au 17ème siècle, Carbini perd son titre de chef lieu de piève au profit de Lévie.

 

L'église San Giovanni-Battista

L'église pizane de Carbini comporte une nef unique, flanquée d'un campanile isolé au nord-est de l'abside. Une seconde église de même style mais plus petite, dédiée à SAN QUILICO existait à côté de San Giovanni. On en voit les vestiges au sol. Cet ensemble constituait à l'époque paléochrétienne et au Moyen age le centre religieux des habitants de la haute vallée du Fiumicicoli. Au 12ème siècle, Carbini relevait de l'évêché d'Aléria.

Le Campanile

Selon la tradition locale, le campanile de San Giovanni serait l'œuvre de MAESTRO MATERNATO, l'architecte pisan qui réalisa le pont du Rizzanese. Un proverbe nous est parvenu : Maestro MATERNATO tre cose in corsica a lasciato U Ponte di u Rizzanese, u ponte di Forciolo E u campanile di Carbini nominato Que l'on peut traduire ainsi Maître MATERNATO a laissé trois choses en Corse Le Pont du Rizzanese, le Pont de Forciôlo Et le campanile de Carbini A mesure qu'il s'élevait, le campanile de San Giovanni Battista suscitait l'admiration par son élégance digne des plus belles citées toscanes. Pourtant, la satisfaction de Maestro MATERNATO se mua bientôt en inquiétude. Observateur par métier, Maestro MATERNATO comprit que les commanditaires de l'édifice envisageaient de le faire disparaître dès la fin des travaux : il arrivait que l'on procède ainsi pour se réserver l'exclusivité d'un monument. Le plan subtil quĠil conçut montre que son habilité ne se cantonnait pas à la construction des ponts et des églises. Maestro MATERNATO ralentit la cadence du travail et réclame un outil oublié chez lui. La communauté de Carbini envoie à Forciolo quelques-uns de ses membres pour lui donner satisfaction. Par un message sibyllin, incompréhensible pour ceux qui le transmettaient, Maestro MATERNATO fit comprendre à sa famille qu'il fallait se saisir des hommes de Carbini et les séquestrer pour garantir sa liberté. Ce qui fut fait. Les émissaires de Carbini restèrent sous bonne garde jusqu'au retour de Maestro MATERNATO. Sauvé par sa présence d'esprit et satisfait du devoir accompli, Maestro MATERNATO put se retirer en paix à Forciôlo (cf. guide de la Corse mystérieuse).

cliquez ici pour la légende des Ghjuvannali

 

Mairie Tél : 04 95 78 43 65

ALTAGÈNE - CARGIACA - LEVIE - LORETO DE TALLANO - OLMICCIA - SAINTE LUCIE DE TALLANO - SAN GAVINO DE CARBINI - SERRA DI SCOPAMENA - SORBOLLANO - ZONZA - ZOZA -